Participer à SPICY 3 pour soutenir des projets au Burkina Faso

L'action de la Fondation l'Hymne aux Enfants

La Fondation a été créée en 1995 en Suisse pour venir en aide à des enfants et adolescents burkinabés souffrant de la maladie du noma.
Le noma est une forme de gangrène foudroyante, entraînant de profondes mutilations du visage.

Aujourd’hui, les activités de la Fondation l’Hymne aux Enfants sont réparties sur deux sites :

  • 1 internat à Saaba qui accueille des enfants et adolescents opérés. Tous les pensionnaires sont scolarisés ou en formation professionnelle afin de leur permettre, en plus d’être soignés, d’avoir une possibilité d’insertion dans la vie professionnelle.
  • 1 bureau administratif, 1 maison des stagiaires et 1 maison de soins à Ouagadougou.

La Fondation a le projet de construire un nouveau centre médico-social à Ouagadougou pour regrouper toutes les activités de la fondation sur un seul site.

Les programmes d’actions mis en place par la Fondation s’articulent autour de quatre axes :

  1. La prévention : programme de sensibilisation des populations cibles de la maladie du noma pour en favoriser le dépistage précoce.
  2. Les soins : accès gratuit aux soins pour les enfants touchés par des pathologies sévères telles que la maladie du noma, les cancers pédiatriques, les malformations congénitales de la face, etc.
  3. L’accompagnement : suivi médico-social à moyen et à long termes des enfants ; le suivi peut se faire en interne (internat du Centre Koamba Zaka de Ouagadougou) ou en externe (au sein de la famille) ; tous bénéficient d’une scolarisation ou d’une formation professionnelle.
  4. La lutte contre la pauvreté : amélioration durable des conditions d’existence économiques et matérielles des familles grâce à des micro-projets familiaux ou villageois.

Les projets soutenus par SPICY 3

Un nouveau centre médico-social et des actions de prévention

Une partie des dons récoltés par les équipes est affectée à la construction du nouveau centre médico-social à Ouagadougou. Le futur centre médical et social permettra de regrouper toutes les activités de la fondation sur un seul site. Il comprendra notamment un internat, une maison de soins, un centre de vaccination, une maison pour les stagiaires et visiteurs, un puits pour l’autonomie en eau.

Une partie des dons est également utilisée pour soutenir les actions de prévention et de soins mises en place par 120 médecins burkinabés bénévoles.

Réalisations avec les dons 2016

Lancement de la première phase des travaux du nouveau centre médical et social avec

  • l’engagement d’un contremaître chargé d’assurer le suivi des travaux et de deux gardiens pour surveiller les lieux,
  • le bornage du terrain et l’établissement des plans de construction,
  • la construction des bassins de réserve d’eau et d’un petit magasin,
  • l’achat et la pose d’une clôture grillagée,
  • la pose de l’équipement en eau.

Campagne de visites médicales avec 1.004 consultations médicales réalisées.

Réalisations avec les dons 2017

Lancement de la deuxième phase des travaux du nouveau centre médical et social avec

  • la construction de l’internat du nouveau centre médico-social,
  • le paiement des frais fixes (contremaître et deux gardiens).

Poursuite de la collaboration avec les médecins burkinabés avec une nouvelle campagne de visites médicales scolaires et l’acquisition de matériel médical :

  • 10 centrifugeuses pour 10 cellules provinciales de lutte contre l’hépatite B
  • 1 réfrigérateur médical
  • Production de 2500 fiches de visites médicale et de 30 caisses de conservations des fiches

Réalisations prévues avec les dons 2018

SPICY 3 Projet festif et solidaire - construction de l'internat à OuagadougouLes dons destinés à la Fondation seront affectés à

  • la finition du bâtiment de l’internat et l’équipement solaire du centre médico-social,
  • l’acquisition de matériel médical (centrifugeuses pour l’ouverture de 10 cellules provinciales de lutte contre l’hépatite B, carnets de santé pour les visites médicales scolaires, réfrigérateur médical pour l’ouverture du 3ème site de vaccination à Ouaga.