Cette année, les Wasabi participeront pour la quatrième fois à SPICY 3. Comme en 2018, Graciela et Brigitte feront équipe avec Florian. Fidèles du triathlon sportif, festif et solidaire, ils ont déjà organisé de nombreuses actions pour récolter des fonds. Ils nous font part de leur expérience et expliquent leurs activités. Peut-être cela vous donnera-t-il aussi des idées ou tout simplement l’envie de passer à l’action. 

Des gaufres, pour la récolte de fonds, ça marche toujours

 

Depuis plusieurs années, l’équipe organise une vente de gaufres. Ils privilégient la période de Noël mais les gaufres, c’est bon à tout moment de l’année.

Vente de gaufre pour récolter des fonds et participer à SPICY 3« Nous réservons un chalet pour participer au marché de Noël du Luxembourg », explique Graciela.

« Ce type d’emplacement est un peu particulier car il faut réserver à temps. Dans le cas du marché de Noël du Luxembourg, par exemple, il faut réserver 4 mois à l’avance. Ce qui veut dire que, chaque fois qu’une édition de SPICY 3 se termine, on réserve déjà notre chalet pour la récolte de fonds de l’édition suivante ».

Toutefois, il existe une multitude d’endroits où ce type de vente est possible : la terrasse ou même la cafétéria de votre club de sport, par exemple, peut se révéler un bon plan. Il faut vérifier dans son entourage si l’on connaît quelqu’un pour s’installer.

Idem pour la durée de l’action. Les Wasabi étalent leur vente sur 6 jours mais ça peut durer plus longtemps ou au contraire être plus court.

« Tout dépend aussi du nombre de personnes qui vont soutenir l’action »,  précise Graciela. « Dans notre cas nous sommes généralement 6 équipes de 2 à 4 personnes par jour. Notre vente nous rapporte 200 € par jour. Soit 1.200 € au total… presque le montant minimum pour l’inscription à SPICY.  Sachant aussi que les ventes fonctionnent surtout l’après-midi ».

Leur « truc » pour vendre un maximum ? De la bonne humeur et de la musique pour le côté convivial, des affiches, des dépliants et des bâches SPICY 3 pour donner de l’information aux passants et, surtout, des gaufres qui sentent bon avec de belles garnitures gourmandes aux fruits, au chocolat ou à la chantilly.

Du chocolat pour toutes les occasions

SPICY 3, vente de chocolat pour récolter des fonds et participer au triathlon

L’autre astuce pour une récolte de fonds réussie : la vente de chocolat. Noël, Pâques, Fête des mères… ou juste pour le plaisir. Toutes les occasions sont bonnes pour vendre du chocolat. Plaisir pour les gourmands et succès garanti.

Les Wasabi privilégient la Saint-Nicolas, la Saint-Valentin et Pâques. Entre 5 et 10 vendeurs s’attèlent à la tâche.

Ils se font aider en demandant à leurs amis, collègues et membres de la famille de participer à la vente. « C’est important d’aller vers les acheteurs potentiels », explique Graciela. « Inutile d’attendre que les commandes tombent toutes seules, cela ne marche pas. Il faut aller à la rencontre des gens et leur expliquer pourquoi on vend ces chocolats. En fait, on leur propose de se faire plaisir pour une bonne cause. Ça motive plus de monde à acheter notre chocolat. »

En 2018, la vente de chocolat a été organisée collectivement. Les bénéfices ont été répartis entre plusieurs équipes participant à SPICY 3. Au total, 4.000 € ont été récoltés avec une vente dans 4 entreprises. C’était peut-être un peu exceptionnel mais en s’organisant, il est possible, selon les Wasabi, de récolter quelque 250 € par personne.

Les gaufres, le chocolat et…. la bière

Pas envie de vendre des gaufres ou du chocolat. Et une soirée entre amis, ça vous tente davantage ? L’année dernière, trois équipes ont organisé ensemble une soirée football avec dégustation de bières. Pendant la soirée, ils ont également organisé une tombola.

Soirées et tombolas, c’est la formule que d’autres équipes appliquent pour leur récolte de fonds. Mais ça, c’est une autre histoire. A suivre dans un prochain témoignage…

 

 

Florian (25 ans).

Première participation à SPICY 3 en septembre 2018.

Depuis sa première participation avec Brigitte et Graciela, Florian a continué les entraînements. Les progrès en natation et vélo sont notables paraît-il… le 15/09/2019, il va y avoir du sport.

 

Brigitte (52 ans).

Première participation à SPICY 3 en septembre 2016.

Depuis le début, elle fait équipe avec Graciela. Pendant deux ans, elle a aussi fait équipe avec Manu, un fidèle lui aussi de SPICY 3.

 

Graciela (54 ans).

Première participation à SPICY 3 en septembre 2016.

Quatrième participation, comme Brigitte pour cette amatrice de sport : triathlon, bien sûr, mais aussi ski et sauts en parachute.

 

Voir aussi :

Informations pratiques pour les équipes

Informations pratiques pour les équipes

SPICY 3, un triathlon sportif et festif

Le triathlon SPICY 3 en pratique

Le triathlon SPICY 3 en pratique

Rendez-vous au Relais de Falemprise

Rendez-vous au Relais de Falemprise

La championne de triathlon Alexandra Tondeur est partenaire de SPICY 3

Alexandra Tondeur, championne de triathlon, partenaire de SPICY 3

Alexandra Tondeur, championne de triathlon, partenaire de SPICY 3