Lorsqu’elles participent à SPICY 3, les équipes s’engagent à récolter minimum 1.500 €. Les fonds récoltés sont destinés à soutenir les  actions de la Fondation L’hymne aux Enfants. Le financement des actions entamées en 2016 se poursuit grâce aux fonds récoltés en 2017 par les équipes de SPICY 3.

En 2016, à l’issue de la première édition de SPICY 3, les fonds récoltés par les équipes ont permis de soutenir deux projets. D’une part, le début des travaux pour la construction d’un nouveau centre médico-social, comprenant un internat, une maison de soins, un centre de vaccination, une maison pour les stagiaires et visiteurs et un puits pour l’autonomie en eau. D’autre part, une action de prévention et de soins, organisées par 120 médecins burkinabés.

Les dons 2017 pour l’internat et la prévention

Les fonds récoltés par les équipes ayant participé à la deuxième édition de SPICY 3 en septembre 2017 permettront d’avancer dans les projets lancés en 2016. En effet, une partie des fonds sera affectée à la construction de l’internat du nouveau centre médico-social. Sa construction devrait prendre quatre mois. Si tout se passe comme prévu, les pensionnaires pourront intégrer le nouveau bâtiment dans les deux mois qui suivent la fin de sa construction.

Au niveau de la prévention, la collaboration se poursuit avec les médecins burkinabés de l’association « La chaîne de la solidarité ». Les fonds récoltés en 2017 seront de nouveau partiellement affectés aux visites médicales scolaires. Ils contribueront également à l’acquisition de matériel comme un réfrigérateur médical.

L’aventure se poursuit

Les inscriptions pour la troisième édition sont maintenant ouvertes. Une fois de plus, la mobilisation des équipes participantes et la générosité de leurs supporters permettront un bel élan solidaire. Cette fois, les fonds récoltés devraient permettre la construction de la maison de soins. Ce dispensaire est très important pour le centre. Il permettra en effet de soigner des populations dans une région où l’offre de soins est très limitée. De plus, il sera possible d’y assurer les soins postopératoires et la rééducation fonctionnelle des enfants et adolescents pris en charge par la Fondation.

Le volet préventif avec la vaccination et les visites médicales scolaires restera également à l’ordre du jour. Actuellement, les médecins burkinabés couvrent deux régions : Ouaga et Koudougou. Pour 2018, ils ont l’ambition d’ouvrir de nouveaux centres de vaccination dans d’autres régions sanitaires du Burkina. L’objectif final étant, bien sûr, de couvrir tout le pays.

Crédit photographique: ©SPICY 3 Fondation Hymne aux Enfants

Voir aussi :

SPICY 3 Projet festif et solidaire - construction de l'internat à Ouagadougou

Dons 2017 : les premières pierres de l’internat sont posées  

Dons 2017 : les premières pierres de l’internat sont posées  

Dons 2016 : une nouvelle étape dans les travaux

Dons 2016 : une nouvelle étape dans les travaux

Dons 2016 : Les projets se concrétisent au Burkina Faso

Dons 2016 : Les projets se concrétisent au Burkina Faso

Fondation L'Hymne aux Enfants - des fonds pour un nouveau centre médico-social

Des fonds pour un nouveau centre médico-social 

Des fonds pour un nouveau centre médico-social