Créée en 1995, la  Fondation L’Hymne aux Enfants aide des enfants et adolescents burkinabés atteints de graves maladies. Ses actions s’articulent autour de quatre axes : la prévention, les soins, l’accompagnement et la lutte contre la pauvreté.

La Fondation a été créée en 1995 en Suisse pour venir en aide à des enfants et adolescents burkinabés souffrant de la maladie du noma : une forme de gangrène foudroyante,  entraînant de graves mutilations du visage.

En 1997, la Fondation ouvre son premier foyer d’accueil à Ouahigouya. Dès 1999, elle élargit son action pour venir en aide aux enfants souffrant de graves maladies, dont le cancer.

Une organisation soutenue par des associations nationales

La Fondation en Suisse est soutenue dans son action par 4 associations nationales :

  • L’Hymne aux Enfants Belgique,
  • L’Hymne aux Enfants France,
  • L’Hymne aux Enfants Luxembourg,
  • L’Hymne aux Enfants Burkina Faso.

Tous les membres de ces associations nationales sont des bénévoles.

Au Burkina Faso, les activités sont conduites par une équipe de bénévoles, parmi lesquels des membres l’association L’Hymne aux Enfants Burkina Faso, et d’une dizaine d’employés burkinabés.

Un programme d’actions en quatre axes

Les programmes d’actions mis en place par la Fondation s’articulent autour de quatre axes :

  1. La prévention : par le biais d’un programme de sensibilisation des populations cibles de la maladie du noma pour en favoriser le dépistage précoce.
  2. Les soins : par un accès gratuit aux soins pour les enfants touchés par des pathologies sévères telles que la maladie du noma, les cancers pédiatriques, les malformations congénitales de la face, etc.
  3. L’accompagnement : par un suivi médico-social à moyen et à long termes des enfants. Le suivi peut se faire en interne (internat du Centre Koamba Zaka de Ouagadougou) ou en externe (au sein de la famille). De plus, chacun bénéficie d’une scolarisation ou d’une formation professionnelle.
  4. La lutte contre la pauvreté : par une amélioration durable des conditions d’existence économiques et matérielles des familles grâce à des micro-projets familiaux ou villageois.

La Fondation travaille également avec plusieurs partenaires médicaux. Entre autres des hôpitaux de Ouagadougou et l’association La Chaîne de solidarité. Cette association, composée de 120 médecins burkinabés bénévoles, organise régulièrement des campagnes de prévention dans différentes régions du Burkina.

Les fonds récoltés par les équipes de SPICY 3 permettent de soutenir l’action de la Fondation L’Hymne aux Enfants.

Crédit photographique: ©Fondation L’Hymne aux Enfants

Voir aussi :

SPICY 3 Projet festif et solidaire - construction de l'internat à Ouagadougou

Dons 2017 : les premières pierres de l’internat sont posées  

Dons 2017 : les premières pierres de l’internat sont posées  

Dons 2017 des équipes SPICY 3

Dons 2017 : construction de l’internat et nouvelle action de prévention  

Dons 2017 : construction de l’internat et nouvelle action de prévention  

Dons 2016 : une nouvelle étape dans les travaux

Dons 2016 : une nouvelle étape dans les travaux

Dons 2016 : Les projets se concrétisent au Burkina Faso

Dons 2016 : Les projets se concrétisent au Burkina Faso